PEXONNE, 27 Aout 1944…

histoire des 112 otages de cette tragique journée

Ils étaient 112, seuls 21 d’entre eux reviendront…

Written By: Guillaume MAISSE - mai• 01•13

Paris est libéré depuis le 25 août, soit depuis deux jours et les alliés s’apprêtent à libérer ce 27 août  la petite ville de Provins. La Résistance, réfugiée sur les contreforts vosgiens du Donon, s’impatiente, prête à en découdre avec l’occupant allemand qu’elle a déjà affronté à plusieurs reprises.

C’est donc dans ce contexte tendu, que les forces allemandes décident une opération de répression visant la population du village de Pexonne, Meurthe et Moselle, dans le canton de Badonviller au Sud Est de Lunéville.

112 otages seront arrachés à leur famille. Quelques uns seront  libérés, d’autres fusillés et la majorité déportée.

A quelques mois du 70 ème anniversaire de cette tragédie, il était temps de faire connaître les détails de cette tragédie et retracer les parcours de ces innocents qui laissèrent 70 orphelins.

 

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>